Est-il possible de reconstituer des données passées dans un broyeur de papier

Avec un ordinateur. Dans un processus de reconstruction typique, les techniciens introduisent tous les morceaux disponibles dans un scanner. Un logiciel automatisé attribue ensuite un identifiant unique à chaque pièce et analyse un certain nombre de caractéristiques, notamment la taille, la couleur, l'indentation et la police. À l'aide d'un algorithme de correspondance, le logiciel identifie ensuite les morceaux voisins potentiels et les affiche à l'écran pour qu'un opérateur puisse les confirmer. (Pour l'utilisateur à domicile, une société israélienne vend un logiciel qui peut transformer n'importe quel PC et scanner en "déchiqueteur").

Tous les documents déchiquetés ne peuvent pas être reconstitués. La possibilité et la facilité de reconstitution dépendent de la taille des morceaux déchiquetés - plus les morceaux sont petits et nombreux, plus il est difficile de reconstituer un document. Les déchiqueteuses à bandes coupent le papier en longues bandes de 0.3 cm à 0.8 cm de large et sont l'option la plus populaire en raison de leur rapidité et de leur faible coût, mais elles sont aussi les plus faciles à reconstituer car elles produisent un nombre relativement faible de gros fragments. Les destructeurs de papier à coupe croisée, qui découpent le papier en de nombreux petits morceaux confettis, sont nettement plus sûres (et plus coûteux), tandis que les destructeurs qui broie le papier en poussière coûtent cher mais sont essentiellement à l'épreuve de la reconstruction. (Pour sécuriser les informations top-secrètes, le ministère de la défense exige que la majorité des particules déchiquetées "n'excède pas 5 millimètres carrés"). Lorsqu'on utilise un broyeur à bandes, le sens de tranchage a également des implications sur la reconstruction. Les coupes droite peuvent laisser des lignes entières de texte intactes. Le déchiquetage coupe croisée, qui assure la fragmentation des phrases, est plus sûr.

Avant les progrès de la numérisation et de l'informatique, les documents devaient être reconstruits à la main. En supposant que toutes les pièces se trouvent au même endroit, reconstituer un document déchiqueté est un peu comme résoudre un puzzle ; le reconstructeur doit passer minutieusement au crible les morceaux déchiquetés, en cherchant des correspondances. Pendant la révolution iranienne de 1979, les étudiants et les militants qui ont pris le contrôle de l'ambassade américaine à Téhéran se sont tournés vers les tisseurs de tapis locaux pour réassembler les documents classifiés de la CIA qu'ils ont trouvés et qui avaient été déchiquetés. Ces pages ont ensuite été publiées dans un ensemble d'environ 60 volumes intitulé "Documents From the U.S. Espionage Den". Et en 2002, l'ancien agent du FBI William Daly a mis environ une heure pour rassembler une page déchiquetée du dictionnaire de Good Morning America.

Le défi

Reconstruire un document déchiqueté est un travail de longue haleine pour les enquêteurs criminels.

Les destructeurs de papier sont devenus populaires au bureau depuis l'introduction de lois plus strictes exigeant des entreprises qu'elles protègent la vie privée de leurs clients et afin de protéger les fuites d'informations sensibles des entreprises et des gouvernements.

Ils sont disponibles dans de nombreuses formes et tailles qui utilisent diverses méthodes pour découper les feuilles de papier en plus petits morceaux, ce qui rend difficile la reconstitution de la ou des pages originales.

Afin de reconstituer la ou les pages originales, chaque pièce doit être assemblée comme un puzzle avant d'être recollée pour être consultée et copiée. L'assemblage des lambeaux dans un état lisible peut prendre de nombreuses heures de travail et le coût élevé devient souvent le facteur qui limite le pouvoir des enquêteurs.

Il est devenu populaire pour les gouvernements, les politiciens, les entreprises, les sociétés et même les particuliers de déchiqueter des documents sensibles pour protéger leurs biens intellectuels ainsi que la vie privée de leurs clients et de leur personnel. Les criminels utilisent également des déchiqueteuses pour détruire des preuves afin de brouiller les pistes. La criminalité d'entreprise est en augmentation et les scandales gouvernementaux continuent de se produire. Un système efficace de reconstitution des preuves documentaires est donc essentiel pour mener à bien une enquête approfondie. 

Dans les entreprises modernes, l'utilisation de la technologie a augmenté rapidement avec la fraude électronique et la criminalité d'entreprise qui augmente à un rythme alarmant ; les enquêteurs n'ont jamais été aussi occupés. L'utilisation de la technologie pour combattre les criminels est une approche sensée dans les domaines où elle permet de réduire considérablement les facteurs coûts/temps et d'augmenter le nombre de poursuites fructueuses.