Guide de dépannage pour massicot : Problèmes et solutions

Les massicots industriels s'appuient sur des jauges fixes, des pinces et des lames pour couper avec précision. Découvrez comment ajuster ces systèmes et résoudre les problèmes de coupe les plus courants. 

Le processus de découpe du papier est, du moins en théorie, très simple : le matériau est aligné sur des jauges latérales fixes et une jauge arrière mobile, une pince maintient la pile tandis qu'une lame se déplace vers le bas, coupant le matériau. En réalité, la découpe est beaucoup plus compliquée. Le fait de ne pas reconnaître les problèmes et de ne pas les régler peut entraîner des imprécisions au cours des processus ultérieurs et, dans le pire des cas, ruiner un travail d'impression. Cela coûte du temps et de l'argent. 

Quelles sont donc les mesures à prendre pour éviter les imprécisions de coupe sur un massicot ? Passons en revue les différentes étapes : 

 

  • La taille doit être correcte
  • La première étape d'une découpe précise consiste à s'assurer que deux facteurs importants du massicot commercial sont réglés correctement : 
  • l'affichage des mesures
  • l'équerrage de la butée arrière

Toutes les machines à découper le papier disposent d'un système d'affichage de la position de la butée arrière. Les machines plus anciennes sont équipées d'une règle, tandis que les plus récentes sont dotées d'un écran d'ordinateur. La première étape pour éviter les problèmes de coupe est de s'assurer que l'affichage indique la position correcte de la butée arrière. La possibilité de recalibrer est une fonction que l'on trouve sur un certain nombre de coupeurs de papier industriels et qui fait partie de la configuration standard des ordinateurs installés ultérieurement. La vérification de la taille est très simple : La butée arrière est réglée sur une taille affichée et une feuille est coupée. La feuille coupée est mesurée et la taille réelle est comparée à la taille affichée. S'il y a une différence, un ajustement doit être effectué selon la procédure de chaque fabricant.

 L'équerrage de la butée arrière

L'équerrage de la butée arrière d'un massicot (parallèle à la lame) est essentiel pour une bonne coupe. Bien que chaque fabricant ait une procédure différente pour régler la butée arrière, un test très simple peut être utilisé pour vérifier l'équerrage de la butée arrière : Une petite pile étroite est coupée des deux côtés de la machine en même temps. Les deux piles sont comparées et s'il y a une différence de taille entre les deux piles, la butée arrière n'est pas d'équerre.    

Éliminer les parallélogrammes et équarrir les feuilles

Les feuilles de papier et autres matériaux qui doivent être coupés ne sont pas toujours des rectangles avec des coins à 90°. Dans de nombreux cas, il s'agit de parallélogrammes (objets à 4 côtés dont les coins ne sont pas à 90°). Cela pose un gros problème lorsqu'on essaie d'aligner des feuilles dans le coin carré d'un massicot formé par la butée latérale et la butée arrière. La pile ne s'alignera pas correctement par rapport à la lame et les feuilles continueront à être des parallélogrammes. Cela peut avoir un effet désastreux lors du passage des feuilles dans une presse ou une plieuse, ou dans toute autre machine où l'on compte sur le bon alignement des bords de la feuille.

La solution consiste à équarrir les feuilles sur le massicot. Pour ce faire, il suffit de ne pas essayer de forcer les coins non équarris de la feuille dans les coins équarris de la machine à couper le papier.  L'ascenseur doit d'abord être aligné contre la butée arrière uniquement (pour les feuilles imprimées, le bord de la pince doit être placé contre la butée arrière).

Consulter la liste de nos massicoteurs IDEAL

Lorsque l'ascenseur est ensuite coupé, le "bord avant" et le "bord arrière" (contre la butée arrière) sont parallèles.  L'élévateur est ensuite tourné de 90 degrés et l'un des bords parallèles est placé contre la jauge latérale uniquement et repoussé jusqu'à ce qu'il repose à peine contre la jauge arrière.  Lorsque l'élévateur est coupé, il en résulte un bon coin à 90°. Cet angle peut maintenant être tourné et placé dans l'angle de la butée arrière et du guide latéral pour couper les deux derniers bords.

Registre : interne et externe

Lors de la découpe de feuilles imprimées, le facteur de repérage intervient sous deux formes :

  • le repérage interne
  • et le repérage externe. 

Le repérage interne est la position des images l'une par rapport à l'autre. Le repérage externe est la position des images par rapport à la feuille elle-même. Le repérage interne est la principale préoccupation des secteurs du prépresse et de la presse. Une fois les feuilles imprimées, il ne peut plus être ajusté. Le repérage externe, bien qu'il soit pris en compte dans le prépresse lors de la mise en page et sur la presse lors de l'impression de la feuille, devient la principale préoccupation des services de coupe et de finition. S'il n'est pas possible d'ajuster le repérage des images, il est possible de contrôler leur position relative par rapport aux bords de la feuille. Le papier peut changer de format à l'impression et il peut être nécessaire de décider de couper à l'image ou au format. 

C'est pourquoi il est important que l'opérateur du massicot reçoive des informations complètes et une règle pour chaque travail. Lors du réglage du massicot, il convient de découper une petite levée ou même une seule feuille pour vérifier que tout fonctionne correctement.  

Découvrez dans cet article comment augmenter la productivité de votre massicot

Bien qu'aujourd'hui de plus en plus d'opérations soient effectuées électroniquement (les machines de découpe du papier coupent automatiquement à partir des informations de prépresse), il est important de se rappeler que le papier n'est pas un substrat stable. Sous l'effet de l'humidité, de la chaleur et de la pression (que l'on retrouve sur les presses d'imprimerie), le format du papier change. Les fabricants proposent une programmation hors ligne depuis un certain nombre d'années, mais il peut toujours être nécessaire d'effectuer des ajustements sur le papier pendant la découpe. Dans les programmes de découpe complexes, des ajustements peuvent être nécessaires à différents points pour compenser les changements dans la feuille. 

S'assurer que la lame est bien aiguisée

L'une des principales causes de problèmes avec un massicot A3 est l'utilisation d'une lame émoussé.  Outre l'imprécision des coupes, la machine est soumise à des contraintes inutiles. Voir notre guide sur l'entretien des lames de massicots industriels. Consulter notre page de massicot DAHLE Les signes indiquant qu'une lame de massicot est émoussé sont les suivants :

  • Un bord de coupe rugueux ou lisse, selon le matériau.
  • Un bruit sourd se fait entendre lorsque l'on coupe les feuilles inférieures d'une pile.
  • Le matériau coupé se colle l'un à l'autre
  • Le bord de coupe du matériau a une forme de crête ou est tourné vers le bas.
  • Imprécisions dans la coupe (surcoupe, sous-coupe, etc.)
  • L'affûtage régulier des lames de massicot est essentiel à la productivité et à la longévité de la machine.
  • La pression de serrage est le réglage critique

Pour obtenir une productivité maximale sur un massicot, nous essayons d'empiler les piles aussi haut que possible. Avec l'empilage des matériaux, le réglage de la pression de serrage devient critique. La règle de base est d'utiliser une pression de serrage plus élevée pour les matériaux tendres et une pression plus légère pour les matériaux durs. 

La pression de serrage choisie ne doit pas être plus élevée que nécessaire pour éviter la dislocation ou l'entraînement des feuilles. 

Des listes de pressions recommandées pour différents matériaux sont disponibles auprès d'un certain nombre de fabricants de massicots. Ces directives concernant les réglages de la pression de serrage, ainsi que l'angle approprié de la lame, deviennent essentielles lorsque l'on travaille avec des matériaux différents. 

Liste des problèmes et solutions possibles sur votre massicot

Problème Causes Solutions
Surcoupe : le couteau avance au fur et à mesure qu'il traverse la pile. Les feuilles inférieures sont plus longues.
  • Pression de serrage trop élevée
  • Angle de lame trop aigu
  • Réduire la pression de serrage
  • Remplacer la lame
Contre-coupe : le couteau recule au fur et à mesure qu'il avance dans la pile. Les feuilles inférieures sont plus courtes.
  • Pression de serrage trop faible
  • Angle de la lame trop obtus
  • Pré-serrage insuffisant
  • Augmenter la pression de serrage
  • Remplacer la lame
Coupe champignon : les 4-5 premières feuilles sont plus longues que le reste de la pile, ce qui correspond à la bonne taille.
  • Pression de serrage trop faible avec un matériau mou
  • L'espace d'air entre la lame et la pince est trop important
  • Augmenter la pression de serrage
  • Les cales de guidage doivent être ajustées par un spécialiste
Coupe en nœud ou en creux : le papier est trop court par endroits.
  • L'épaisseur du stock varie
  • Matériaux ondulés.
  • Utiliser une fausse plaque de serrage flexible ou, en cas de différences importantes, coller du carton sur la plaque de serrage.

Les problèmes de découpe du papier peuvent être causés par un certain nombre de facteurs, notamment le matériau et les machines de découpe du papier elles-mêmes. Ils peuvent être coûteux, mais si les bonnes mesures sont prises, ils peuvent aussi être évités dans une large mesure.

tout savoir sur les massicots grâce à nos articles de blog

Explorez notre sélection d'articles de blog pour obtenir des informations détaillées sur les massicots, leurs fonctionnalités et leur entretien. Cliquez sur les liens pour lire des articles uniques. Nos articles vous guideront à travers les meilleures pratiques pour utiliser et entretenir vos massicots afin d'assurer leur durabilité et leur efficacité.